essentiel


essentiel

essentiel, ielle [ esɑ̃sjɛl ] adj. et n. m.
XVIe, de essence; évince °essential fin XIIe; bas lat. essentialis
I
1Philos. ou littér. Qui est ce qu'il est par son essence, et non par accident (opposé à accidentel, relatif). absolu. « Il le haïssait d'une haine essentielle, permanente, qui lui tenait tout le cœur » (Flaubert). Méd. Qui existe en soi-même, sans cause connue ou bien déterminée. idiopathique. Anémie, maladie essentielle.
Qui appartient à l'essence. Les caractères, les attributs essentiels de qqch. caractéristique, constitutif, intrinsèque. La raison est essentielle à l'homme.
2Cour. Qui est absolument nécessaire (opposé à inutile ). indispensable, nécessaire. La nutrition est essentielle à la vie. vital. Cette formalité est essentielle pour votre mariage. obligatoire. C'est important, mais pas essentiel. Il est essentiel de se mettre d'accord. Reposez-vous, c'est essentiel.
3Qui est le plus important (opposé à secondaire). principal. « Le maquillage accuse le visage dans ses éléments essentiels » ( Camus). Les principes essentiels d'une théorie. fondamental, primordial. Nous arrivons au point, au fait essentiel. 1. capital. Très important. C'est un livre essentiel, qu'il faut avoir lu. incontournable.
N. m. Le point le plus important. Épargnez-nous les détails, arrivons à l'essentiel. 2. fait, fond. Se borner à l'essentiel. Vous oubliez l'essentiel ! principal. Nous sommes d'accord sur l'essentiel. L'essentiel est de réussir. important (cf. Ce qui compte, ce qui importe). Il n'a emporté que l'essentiel, les seuls objets indispensables. — L'essentiel de... : ce qu'il y a de plus important. L'essentiel de sa fortune est en immeubles (cf. La majeure partie de). « Quinette avait pris soin de coucher sur le papier l'essentiel de ce qu'il avait entendu » (Romains). Il passe l'essentiel de son temps à dormir, la plus grande partie de son temps.
II(de essence III, 2o) Huile essentielle. ⊗ CONTR. Accidentel. Adventice, 1. casuel, contingent, éventuel, fortuit, occasionnel. Inutile, superflu. Accessoire, secondaire. Détail.

essentiel nom masculin Le principal, le point capital, ce qu'il y a de plus important : L'essentiel est de garder son sang-froid. Ce qui est indispensable ; objets nécessaires : Je n'ai emporté que l'essentiel. La plus grande partie de quelque chose : L'essentiel de la conversation portait sur les vacances.essentiel (citations) nom masculin Henri Alban Fournier, dit Alain-Fournier La Chapelle-d'Angillon, Cher, 1886-bois de Saint-Rémy, Hauts de Meuse, 1914 Seul m'importe l'essentiel. Correspondance avec Jacques Rivière Gallimard Eugène Grindel, dit Paul Eluard Saint-Denis 1895-Charenton-le-Pont 1952 Il nous faut peu de mots pour exprimer l'essentiel ; il nous faut tous les mots pour le rendre réel. Avenir de la poésie, VI G.L. M.essentiel, essentielle adjectif (bas latin essentialis, qui a trait à l'essence) Qui est indispensable pour que quelque chose existe : L'air est essentiel à la vie. Qui est d'une grande importance ; principal, capital : Le point essentiel du procès. Se dit d'une affection dont la cause est inconnue. Relatif à l'essence. (Chez les scolastiques, s'oppose à accidentel ; chez les existentialistes, s'oppose à existentiel.) ● essentiel, essentielle (citations) adjectif (bas latin essentialis, qui a trait à l'essence) André Pieyre de Mandiargues Paris 1909-Paris 1991 Il n'est rien d'essentiel à l'homme qui ne soit figuré naturellement, dans le caillou, la plante ou la bête. Le Belvédère, Préliminaires à un voyage au Mexique Grassetessentiel, essentielle (difficultés) adjectif (bas latin essentialis, qui a trait à l'essence) Orthographe Avec deux s et un t. Construction 1. L'essentiel est que (+ indicatif ou subjonctif, selon le sens de la phrase) : l'essentiel est qu'il comprend (= il comprend, et c'est l'essentiel ; constatation) ; l'essentiel est qu'il comprenne (= qu'il comprenne, c'est tout ce qu'on demande ; désir, souhait, volonté). 2. Il est essentiel que (+ subjonctif) : il est essentiel qu'elle soit rapidement avertie. ● essentiel, essentielle (synonymes) adjectif (bas latin essentialis, qui a trait à l'essence) Qui est indispensable pour que quelque chose existe
Synonymes :
- intrinsèque
Contraires :
Qui est d'une grande importance ; principal, capital
Synonymes :
Contraires :
Se dit d'une affection dont la cause est inconnue.
Synonymes :
essentiel, essentielle adjectif (de essentiel) Huile essentielle, synonyme de essence. ● essentiel, essentielle (expressions) adjectif (de essentiel) Huile essentielle, synonyme de essence. ● essentiel, essentielle (synonymes) adjectif (de essentiel) Huile essentielle
Synonymes :

essentiel, elle
adj. et n. m.
d1./d PHILO Qui appartient à l'essence d'un être, d'une chose. La raison est essentielle à l'homme. Syn. intrinsèque.
d2./d Nécessaire, très important. Il est essentiel que vous me compreniez. Syn. capital, fondamental, primordial.
|| n. m. Chose principale, point capital. L'essentiel est que nous nous entendions.
d3./d CHIM Huile essentielle: essence végétale.

I.
⇒ESSENTIEL1, ELLE, adj.
A.— PHILOS. [Correspond à essence1] De l'essence; qui est essence :
1. ... Le Monde idéal de Platon ne renferme que des idées générales, que des universaux; rien d'individuel n'y a place. Au contraire, dans le Monde essentiel de Bonet, les quiddités générales ne résident pas seules; chaque individu y est aussi représenté par sa différence individuelle, (...) seuls les accidents en sont exclus.
P. DUHEM, Le Système du monde, Paris, Hermann, t. 6, 1954, p. 502, 503.
Lang. littér. Idéal. Toute femme étant un morceau de la femme essentielle (BAUDEL., Max. consol., 1867, p. 624). Un abattoir, une prison sous une splendeur de lumière qui impose partout le silence, voilà bien la ville espagnole essentielle (BARRÈS, Sang, 1893, p. 43).
B.— Courant
1. Qui est dans la nature de quelque chose ou de quelqu'un; qui est constitutif de quelque chose. Sa [Sénécal] haine essentielle de toute distinction ou supériorité quelconque (FLAUB., Éduc. sent., t. 1, 1869, p. 174). La belle humeur essentielle aux méridionaux comme le soleil à leur pays (A. DAUDET, Tartarin Alpes, 1885, p. 166). La dépendance intrinsèque et essentielle du politique et du social à l'égard du moral (MARITAIN, Human. intégr., 1936, p. 266).
Qui est nécessaire à l'existence de quelque chose. Être essentiel à qqc. [Le] soleil agent essentiel de la vie sur la planète (VALÉRY, Variété III, 1936, p. 244) :
2. La notion de métabolisme est basée sur l'existence de deux catégories distinctes de dépenses énergétiques : la première a trait à l'énergie nécessaire à la vie même des cellules et au fonctionnement d'organes essentiels à la vie, comme l'appareil circulatoire et l'appareil respiratoire...
Hist. sc., 1957, p. 1393.
2. P. ext. Fondamental, important. Le notaire préside aux deux actes essentiels de la vie, le mariage et le testament (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 110). Je vous demande de faire ce qu'il faut pour accentuer la détente, sans faire, naturellement, aucune concession sur ce qui est essentiel (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 540).
a) Indispensable :
3. ... un article fut approuvé, qui déclarait que les obligations consignées dans la charte auraient le pas sur les autres engagements internationaux. On trouva que ceci était essentiel au succès de l'organisation...
Chartes Nations Unies, 1946, p. 57.
b) Principal, primordial, capital. La direction de ces services (...) avait pour mission essentielle de pourvoir aux besoins généraux des armées alliées (FOCH, Mém., t. 2, 1929, p. 235).
c) Spéc. Avoir à qqn des obligations essentielles. ,,En avoir reçu des services importants`` (Ac.).
SYNT. a) Il est essentiel que, de + inf.; qqc. d'essentiel; considérer qqc. comme essentiel; considérer comme essentiel que, de + inf.; (en) ce que qqc. a d'essentiel; c'est essentiel! b) Un argument, un aspect, un problème essentiel; une caractéristique, une découverte, une différence, une difficulté, une question, une tâche essentielle; consacrer une part essentielle de son activité à.
Emploi subst. L'essentiel. Ce qu'il y a de plus important (en tous domaines). Vie centrée sur l'essentiel (MONTHERL., Lépreuses, 1939, p. 1475) :
4. Aux marguerites tu as donné un nom de femme ou bien aux femmes tu as donné un nom de fleur c'est pareil.
L'essentiel c'était que ce soit joli que ça fasse plaisir...
PRÉVERT, Paroles, 1946, p. 77.
Pour l'essentiel. La vie n'est que prodiges, du moins pour l'essentiel (CHARDONNE, Bonh. Barbezieux, 1938, p. 15).
L'essentiel de qqc. La substance. Condenser, contenir, résumer l'essentiel de qqc. Je me suis fait expliquer ce soir par Dumur (...) l'essentiel des théories de Bergson (LÉAUTAUD, Journal littér., 1922-24, p. 117).
♦ Ce qui est indispensable, nécessaire à :
5. ... il semble bien que, jusqu'à ce jour, une faible partie seulement des importantes ressources qu'offrent les prairies, pâturages et herbages, qui devraient constituer l'essentiel de la ration des animaux de ferme, a été exploitée.
Quelques aspects de l'équipement agricole en France, 1951, p. 13.
SYNT. L'essentiel est de + inf., que + subj.; l'essentiel consiste à + inf.; réside dans + subst., en ceci; éliminer, négliger, omettre l'essentiel; réduire qqc. à l'essentiel; aller d'emblée à l'essentiel; être d'accord sur l'essentiel; détourner qqn de l'essentiel.
3. [En parlant d'une pers.]
a) Principal :
6. Un conseil unanime comprend d'ordinaire deux ministres essentiels qui voudraient s'évincer l'un l'autre, et plusieurs ministres secondaires qui sont perpétuellement en désaccord.
REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 124.
b) Vieilli. Dont on ne peut se passer; qui sait se rendre indispensable. Cet aristocrate m'est devenu très essentiel, et va coopérer à l'accomplissement de vos projets (BALZAC, Chouans, 1829, p. 249). Les nécessités du moment avaient fait considérer Fouché comme l'homme essentiel et unique dans cette crise périlleuse (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 2, 1851-62, p. 552).
C.— Emplois techn.
1. MATH. Point singulier essentiel. ,,Un point où une fonction f(z) n'est pas monogène est appelé point singulier essentiel. Il est isolé si, dans un cercle assez petit ayant ce point pour centre, il n'y a pas d'autre point singulier`` (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 45).
2. MÉD., vieilli. Maladie essentielle (p. oppos. à symptomatique). Maladie dont on ne connaît pas la cause :
7. Supposez un instant que je guérisse l'ontalgie existentielle et l'angoisse substantielle et l'épilepsie essentielle, qu'est-ce qu'ils deviendraient les médecins, les théologiens, les pharmaciens, les philosophes, les chirurgiens? tous ruinés! tous foutus! plus de Vatican! plus de Faculté!
QUENEAU, Loin Rueil, 1944, p. 125.
3. MUS. Sons essentiels. ,,Sons caractéristiques d'un ton, d'un mode`` (ROUGNON 1935). L'accord parfait est composé de trois notes essentielles qui forment les intervalles de tierce et de quinte (FÉTIS, Harmonie, 1849, p. 31).
4. SC. NAT.
a) BOT., ZOOL. Caractère essentiel. Caractère constant, distinctif des différents individus d'un genre, d'une espèce, d'une variété (cf. LAMARCK, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 81).
b) MINÉR. Parties essentielles d'une roche. Roches granuleuses ou lamelleuses, presque aussi dures que le quartz et qui sont généralement parties constituantes essentielles des roches composées cristallines (A. PÉRÈS, Pierres et roches, 1896, p. 23).
Rem. On rencontre ds ROB. Suppl. 1970 et Lar. Lang. fr. l'adj. essential, ale, aux, philos. [Qui concerne l'essence et évite l'ambiguïté avec le sens B 2 de essentiel] Important, fondamental.
Prononc. et Orth. :[]. Prononc. [(s)] ds FÉR. 1768, FÉR. Crit. t. 2 1787, LAND. 1834; BESCH. 1845 [ss], LITTRÉ [ss], DG [ss] et, à titre de var., ds WARN. 1968. Cf. essai. L'adj. est ds Ac. 1694-1932. FÉR. Crit. déplore qu'on écrive d'une part essence, d'autre part essentiel. Étymol. et Hist. V. essentiel2.
II.
⇒ESSENTIEL2, ELLE, adj.
Huile essentielle. Synon. essence3 (v. ce mot II). Quant à l'huile essentielle, on l'obtient par hydrodistillation de l'ensemble des organes aériens (du romarin) (Les Actualités pharmaceutiques, juill. 1978, n° 146, p. 34).
P. métaph. Le poème en prose représentait, pour Des Esseintes, le suc concret, l'osmazome de la littérature, l'huile essentielle de l'art (HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 265) :
Il [le Rhône] coule furieux tranquille
À ses flots agités le ciel
Mêle une huile essentielle.
CLAUDEL, Poés. div., 1952, p. 868.
Prononc. et Orth. Cf. essentiel1. Étymol. et Hist. [Ca 1200, v. essentiellement]; fin XIIIe s. proprietez essenciaus (R. LULLE, Evast et Blaquerne, éd. A. Llinarès, CVI, p. 312); 1580 cause essentielle (B. PALISSY, Discours admirable, p. 404 ds IGLF); 1669 subst. (PASCAL, Pensées, série XV, éd. Lafuma, p. 569); 1698 sel essentiel (LÉMERY, Traité universel des drogues simples, p. 71). Empr. au b. lat. essentialis « qui a trait à l'essence ».
STAT. — Essentiel1 et 2. Fréq. abs. littér. :4 531. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 4 808, b) 3 540; XXe s. : a) 5 357, b) 10 048.

essentiel, elle [esɑ̃sjɛl] adj. et n. m.
ÉTYM. Fin XIIe; bas lat. essentialis, de essentia. → Essence.
———
I Adj.
A Didact.
1 Philos. ou littér. (opposé à accidentel, relatif). Qui est ce qu'il est par son essence, et non par accident; qui existe nécessairement. Absolu (cit. 19).
1 Chaque chose est ici vraie en partie, fausse en partie (…) la vérité essentielle n'est pas ainsi : elle est toute pure et toute vraie (…)
Pascal, Pensées, IV, 385 (→ Déshonorer, cit. 9).
2 Tout le mal répandu sur la terre, il l'attribuait naïvement au Pouvoir; et il le haïssait d'une haine essentielle, permanente, qui lui tenait tout le cœur et raffinait sa sensibilité.
Flaubert, l'Éducation sentimentale, II, IV, p. 264.
3 Un des principaux motifs de la création artistique est certainement le besoin de nous sentir essentiels par rapport au monde. Cet aspect des champs ou de la mer, cet air de visage que j'ai dévoilés, si je les fixe sur une toile, dans un écrit (…) j'ai conscience de les produire, c'est-à-dire que je me sens essentiel par rapport à ma création.
Sartre, Situations II, p. 90.
2 Méd. (opposé à symptomatique). Qui existe en soi-même, sans cause connue ou bien déterminée ( Idiopathique). || Anémie, maladie essentielle. || Un prurit essentiel, d'origine probablement psychosomatique.
3 Littér. Qui appartient à l'essence. || Les caractères, les attributs essentiels d'un objet. Caractéristique, constitutif, intrinsèque. || Essentiel à… || La raison est essentielle à l'homme. || La science des détails est essentielle au bon gouvernement (→ Diligent, cit. 3).
4 Il est (…) si essentiel à tout ce qui est un bien d'être acheté par mille peines (…)
La Bruyère, les Caractères, XI, 21.
5 La sévérité du pécheur envers lui-même est une qualité essentielle à la pénitence.
Bourdaloue, Avent, Sur la pénitence, 184.
6 Ce philosophe païen assure que les mauvais démons sont les auteurs des enchantements, des philtres et des maléfices; qu'ils ne font que tromper nos yeux par des spectres et des fantômes, que le mensonge est essentiel à leur nature.
Fontenelle, Oracles, I, 3, in Littré.
4 Sc. nat. || Caractères essentiels d'un genre, d'une espèce, d'une variété : caractères qui distinguent les individus d'un genre, d'une espèce, d'une variété (etc.) de tous ceux d'un autre genre, d'une autre espèce, d'une autre variété.
B Cour.
1 Essentiel à…, pour… (opposé à inutile). Qui est absolument nécessaire. Indispensable, nécessaire. || La nutrition est essentielle à la vie. || Conditions essentielles pour la validité d'une convention (→ Cause, cit. 42). || Cette formalité est essentielle pour votre mariage. Obligatoire. || La vertu que certains considèrent comme la plus essentielle au sexe féminin (→ Dénaturé, cit. 11). || Un ravitaillement régulier en vivres et munitions est essentiel pour le pays. Vital (→ Approvisionnement, cit.).
7 J'ai désiré de la suffisance pour le service de mes commodités présentes et essentielles, non pour en faire magasin et réserve pour mes héritiers.
Montaigne, Essais, II, XXXVII.
Très important. || C'est un livre essentiel pour comprendre l'ensemble de l'œuvre, à la compréhension de l'œuvre.
2 Sans compl. (opposé à secondaire). Qui est le plus important. Principal. || Les traits, les caractères essentiels (→ Alluvion, cit. 1). || Dégager le caractère essentiel de qqch. sans s'arrêter aux détails. || Vous avez oublié quelque chose d'essentiel (→ Côté, cit. 11). || Il faut distinguer ce qui est essentiel de ce qui ne l'est pas. Important. || Les éléments essentiels d'une composition. || Principes essentiels d'une théorie. Fondamental, primordial. || Thème essentiel d'un poète. || Idée essentielle d'un texte, d'un mot (→ Asile, cit. 19). || Nous arrivons au point, au fait essentiel. Capital. || Loi organique développant une partie essentielle de la constitution. || Agent, instrument essentiel d'une entreprise. Cheville, pilier. || Le motif essentiel de son action nous échappe. Véritable, vrai.Surveillez votre santé, c'est essentiel. || Il est essentiel de…, c'est essentiel pour nous.
8 (Des) traits essentiels qui font reconnaître d'abord un véritable et franc hypocrite.
Molière, Tartuffe, Placets au Roi, I.
9 (…) sa malpropreté (…) n'est qu'une négligence pour les petites choses, et qui semble supposer qu'on n'a d'application que pour les solides et essentielles.
La Bruyère, les Caractères, XI, 67.
10 Il faut, pour donner la sensation du vrai, faire, dans la peinture de la réalité, prédominer un caractère essentiel auquel les autres se subordonnent.
Émile Faguet, Études littéraires, XVIIe s., p. 279.
11 Le verbe est dans la phrase le mot essentiel, et un grand styliste se reconnaît à son emploi du verbe.
A. Thibaudet, Gustave Flaubert, p. 227.
12 (…) le maquillage qui réduit et accuse le visage dans ses éléments essentiels (…)
Camus, le Mythe de Sisyphe, p. 112.
13 C'était un homme qui savait lire, pour faire part de ses découvertes, et c'est là la vertu essentielle de critique.
Émile Henriot, les Romantiques, p. 273.
3 (1690, Furetière). N. m. Le point le plus important. || Épargnez-nous les détails, arrivons à l'essentiel. Cœur (du sujet), fait, fond. || Discrimination (cit. 2) entre l'essentiel et le superflu. || Se borner à l'essentiel. || Vous oubliez l'essentiel ! Principal. || Nous sommes d'accord sur l'essentiel. || L'essentiel est de réussir. Important. || L'essentiel est d'être bon (cit. 69), de se soumettre à sa destinée (cit. 9). || Vous êtes là, c'est l'essentiel !
14 L'essentiel est de faire bien (…)
Vauvenargues, De l'activité.
15 Je serais porté à croire que j'ai tort, si nous différions dans l'essentiel.
d'Alembert, Lettre au roi de Prusse, 10 avr. 1767.
16 L'essentiel, en effet, dans l'éducation, ce n'est pas la doctrine enseignée, c'est l'éveil.
Renan, Souvenirs d'enfance…, III, III.
17 Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
Saint-Exupéry, le Petit Prince, p. 72.
18 Je crois qu'il y a toujours chez les gens d'envergure un peu de mégalomanie. L'essentiel est que nous ne lui lâchions pas la bride.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXII, p. 193.
L'essentiel de…, ce qu'il y a de plus important. || Donner l'essentiel d'un discours dans un résumé. Essence, substance; amande (III.), cœur, noyau (cf. La substantifique moelle). || Vous trouverez l'essentiel de ces recherches dans tel livre.L'essentiel de sa fortune est en immeubles.
19 (…) l'être vivant est surtout un lieu de passage, et (…) l'essentiel de la vie tient dans le mouvement qui la transmet.
H. Bergson, l'Évolution créatrice, p. 129.
20 Rentré chez lui (…) Quinette avait pris soin de coucher sur le papier l'essentiel de ce qu'il avait entendu, en essayant de retrouver les phrases les plus frappantes.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, XIX, p. 203.
21 (…) son esprit net savait condenser l'essentiel d'une longue réflexion.
Martin du Gard, les Thibault, t. IX, p. 12.
22 (…) sa liaison avec Liszt, dont l'essentiel sera raconté, sous forme de journal, dans ses Mémoires (…)
Émile Henriot, les Romantiques, p. 439.
———
II (1864, Littré). Chim. (Vx). || Huile essentielle : essence végétale. Essence (II., A., 2.), huile.
CONTR. Accidentel. — Adventice, casuel, contingent, étranger, éventuel, fortuit, occasionnel. — Inutile, superflu. — Accessoire, inessentiel, secondaire. — Complément. — Détail.
DÉR. Essentiellement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • essentiel — essentiel, elle (è ssan si èl, è l ) adj. 1°   Qui appartient à l essence ou nature propre d une chose. La rondeur est essentielle au cercle. La raison est essentielle à l homme. •   La sévérité du pécheur envers lui même est une qualité… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • essentiel — Essentiel, [essenti]elle. Qui appartient à l essence. Il est essentiel à l homme d estre raisonnable. ces paroles sont essentielles au baptesme. Il se dit fig. en matiere d affaires, & signifie absolument, Necessaire. C est une clause essentielle …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Essentĭel — (v. lat.), wesentlich …   Pierer's Universal-Lexikon

  • ESSENTIEL — ELLE. adj. Qui appartient à l essence, qui est de l essence. La raison est essentielle à l homme. Ces paroles sont essentielles au sacrement de baptême. Partie essentielle. Qualité essentielle.   Il se dit souvent en matière D affaires, et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Essentiel —          ORLÉANS (Henri d )     Bio express : Prince français (1908 1999)     «La mission essentielle du pouvoir est de rendre les hommes heureux.»     Source : Programme     Mot(s) clé(s) : Bonheur Essentiel Homme Mission Pouvoir     … …   Dictionnaire des citations politiques

  • Essentiel — Essence Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • essentiel — es|sen|tiel adj., t, le (væsentlig) …   Dansk ordbog

  • essentiel — an. ÈSSANSYÈLO, A, E (Albanais, Saxel, Table). E. : Tout …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Essentiel Santé Magazine — Pays  France Langue Français Format 20,2 x 26,2 cm Diffusion 2 275 000 ex. (Numéro paru en septembre 2011) Date de fonda …   Wikipédia en Français

  • Essentiel Du Mobile —  L essentiel du mobile {{{nomorigine}}} Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.